Le Thouarsais, une politique de développement locale vers l'autonomie énergétique

Visite des ateliers du Greta à Thouars du CAP "constructeurs bois"

Visite des ateliers du Greta à Thouars du CAP "constructeurs bois"

Publié par Yannick Régnier le 01/02/2012

Souhaitant s’impliquer dans la lutte contre le réchauffement climatique, le territoire Thouarsais a développé une véritable dynamique autour des énergies et des émissions de gaz à effet de serre pour faire de cet enjeu un vecteur de développement économique et social dans le Nord Deux-Sèvres.

Ainsi, dès 2001 un accompagnement des communes (Conseil en Energie Partagé) a été mis en place puis les élus ont souhaité élargir la dynamique à l’ensemble des acteurs du territoire via un plan climat : le Contrat Local Initiatives Climat signé en 2007 avec l’Ademe et la Région Poitou-Charentes. La dynamique est alors portée par 2 grands objectifs : diviser par 4 des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 et devenir un territoire à énergie positive.

piscine solaire de la communaute de communes du saint varentais_web.jpg

Un développement concret depuis 2007, des objectifs déjà atteints

La démarche a permis de faire émerger un plan d’actions concerté et composé de 125 actions réalisé aujourd’hui à 70%. Il concerne tous les secteurs : collectivités, entreprises, artisans, agriculteurs... Ainsi, l’objectif intermédiaire de réduction des émissions de gaz à effet de serre visant à respecter localement le protocole de Kyoto a été dépassé dès 2012 avec près de 35 000 teq CO2 évités. Ce résultat est le fruit de l’implication tous, les collectivités en tête pour montrer l’exemple !

En effet, le suivi et le diagnostic des bâtiments communaux ont permis de mettre en œuvre des programmes de rénovation du patrimoine des collectivités visant 30% d’économie d’énergie. L’étude des énergies renouvelables est aujourd’hui intégrée de façon quasi- systématique à tous les projets du territoire et notamment le recours au bois-énergie.

Un accompagnement particulier des acteurs socio-économiques

Les économies d’énergie sont aussi au cœur des projets de rénovation des commerçants et des propriétaires de gîtes via des dispositifs de financements mis en place spécifiquement. En parallèle, la maison de l’emploi et de la formation anime un groupe de travail sur la formation des artisans afin de développer une réponse de qualité et favoriser l’économie locale.

Depuis plusieurs années, l’agriculture et l’approvisionnement local sont soutenus notamment les démarches de filières courtes, de ventes directes, de mise en réseau avec les restaurants scolaires... Le secteur agricole s’est donc naturellement saisi de la dynamique en faveur des économies d’énergie et la réduction des émissions de gaz à effet de serre par le réglage des tracteurs, la conduite économe, la plantation de haies, l’expérimentation de nouvelles pratiques culturales. Cet axe a été particulièrement développé avec la réalisation du diagnostic ClimAgri.

Les particuliers, notamment les plus fragiles, concernés

L’Espace Info Energie de la communauté de communes du Thouarsais associe les particuliers au plan climat. Cet accompagnement s’est intensifié au fil des années avec la réalisation de diagnostics de logements et l’attribution d’aides aux travaux grâce à l’engagement de la ville de Thouars par exemple ou encore la mise en place d’un ambassadeur de l’énergie par le Conseil Général au sein de l’EIE. L’EIE anime également un programme de lutte contre la précarité énergétique, véritable enjeu sur le territoire, en partenariat avec les acteurs du social et de l’énergie (Conseil Général 79, MSA...). De plus, le territoire participe au concours national des familles à énergie positive afin que chaque citoyen puisse contribuer aux objectifs du territoire.

Toutes les énergies renouvelables sont de la partie

parc eolien des versennes 36mw_web.jpg

Concernant les énergies renouvelables, une véritable politique de développement de la production locale à partir de différentes sources d’énergie a été insufflée. Ainsi les projets se multiplient, de la chaufferie bois granulés aux réseaux de chaleur bois collectifs, de la méthanisation « CAPTER » de 500 kWe à l’usine de méthanisation centralisée « TIPER » de 3 MW associant une cinquantaine d’agriculteurs, des petites éoliennes d’entreprise aux parcs éoliens de 36 MW, de l’installation photovoltaïque du particulier à la toiture photovoltaïque d’entreprises ou encore une future centrale au sol de 10 MWc. C’est la combinaison de l’ensemble des installations qui permet aujourd’hui de couvrir 35% des besoins du secteur bâti (chauffage, électricité spécifique, eau chaude de l’ensemble des bâtiments du territoire). Aujourd’hui, l’ensemble des projets associé à la dynamique de réduction des consommations ont ouvert la voie pour faire de la communauté de communes du Thouarsais un territoire à énergie positive.