Les meilleurs territoires européens en matière d’énergie renouvelable en 2014 révélés !

Les lauréats de la Ligue des Champions EnR 2014 délivre un message aux décideurs européens: "100% renouvelables: laissez-nous faire !"

Les lauréats de la Ligue des Champions EnR 2014 délivre un message aux décideurs européens: "100% renouvelables: laissez-nous faire !"

Publié par Yannick Régnier le 25/06/2014

La cérémonie de récompenses de la Ligue des Champions EnR a eu lieu à Bruxelles le 25 juin 2014 en point d’orgue de la Semaine Européenne de l’Energie Durable. Les autrichiens prennent la tête en 2014, marqués à la culotte par les allemands !

« Tandis que les décideurs européens échouent, jusqu’à présent, à s’accorder sur une feuille de route ambitieuse en matière d’énergie et de climat après 2020, les territoires montrent concrètement qu’un objectif « 100% renouvelables » de long terme pour l’Europe est non seulement réaliste, mais hautement souhaitable. Les élus réunis aujourd’hui témoignent du fait que la construction d’un futur énergétique durable n’est qu’une question de volonté politique », a déclaré Yannick Régnier, coordinateur de l’action.

Plus de 10 000 territoires de 12 pays européens représentant 100 millions d’habitants ont participé à la cinquième saison de la Ligue des Champions EnR, une compétition entre territoires basée sur les énergies renouvelables.

Les champions européens de la saison 2014 sont:

Moins de 5 000 habitants

1er Kötschach-Mauthen (Autriche)

2è Furth bei Landshut (Allemagne)

3ème Attert (Belgique)

De 5 000 à 20 000 habitants

1er St Johann im Pongau (Autriche)

2ème Alheim (Allemagne)

3ème CC du Thouarsais (France)

De 20 000 à 100 000 habitants

1er Villach (Autriche)

2ème Rhein Hunsrück (Allemagne)

3è Dumfries and Galloway (Ecosse)

Plus de 100 000 habitants

1er Osnabrück (Allemagne)

2ème Pilsen (République tchèque)

3ème Highland (Ecosse)

En complément, des Prix Spéciaux du Jury ont été remis aux 4 territoires suivants, en récompense de la qualité de leurs approches sur l'énergie:

  • Classement général: Krško (Slovénie)
  • Petites collectivités: Primiero e Vanoi (Italie)
  • Moyennes collectivités: Alba Iulia (Roumanie)
  • Grandes collectivités: Pécs (Hongrie)

Douze pays participent à la compétition européenne: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Ecosse, France, Hongrie, Italie, Pologne, République tchèque, Roumanie et Slovénie. « Les pays nordiques et méridionaux doivent encore rejoindre le mouvement afin que la participation des territoires des 28 pays européens soit possible demain : nous les attendons ! », a lancé Yannick Régnier, responsable de l’action au CLER.

Cette année, seule une collectivité française accède à un titre de champion européen, qu'elle conservera 3 ans: la CC du Thouarsais rejoint les champions en titre, Saint-Julien-Montdenis et Perpignan Méditerranée (2013), Tramayes, la CC du Mené et Besançon (2012). Reconnue en démarche « territoire à énergie positive », le Thouarsais développe une politique de développement local basée sur l'énergie. Le projet de parc écoénergétique TIPER, combinant unités de méthanisation, parcs éoliens et solaires, est sa réalisation phare.

Comment les champions européens sont-ils définis?

Les capacités installées sur le territoire en énergies renouvelables sont l’indicateur principal de la compétition. Cependant, des informations qualitatives (basées sur 20 critères sur l’engagement politique, l’approche stratégique et systémique) soumises par les territoires jouent aussi un rôle clé lors du processus d’évaluation.

Dans chaque pays participant et chaque division, un seul territoire est sélectionné au niveau national pour disputer la finale de la Ligue des Champions EnR. Puis un jury, composé d’experts de l’énergie, de réseaux de collectivités, d’ONGs et de journalistes spécialisés de toute l’Europe, procède à un vote en deux tours. Un podium européen récompense donc nécessairement des territoires de 3 pays différents.